Ateliers jardin …

 

Ateliers d’accompagnement au jardin pour personnes fragilisées

Cela s’appelle l’Horti-thérapie

(Hortus = jardin et Thérapie = soin)

 

C’est une approche d’accompagnement non médicamenteuse, d’écoute et d’observation de la personne dans sa globalité fondée sur des propositions de stimulations sensorielles et cognitive dans le jardin, support à cette médiation.

Cette activité se pratique au jardin avec des séances de jardinage adapté, véritable activité ergo-socio-thérapeutique lors des processus de soin.
Lorsque nous stimulons nos sens, l’odorat, le toucher, le goût, la parole la vue et l’ouïe de manière positive au contact du végétal, notre état émotionnel s’améliore.

 Passer du temps dans le jardin stimulera les sens de manière positive, abaissera le niveau de stress et renforcera le système immunitaire des personnes fragilisées qui seront accompagnées dans ce parcours de soins.

Derrière chaque atelier se cache en plus d’une activité « occupationnelle » et ludique une dimension thérapeutique importante et bien souvent inconsciente pour les personnes.

Les résultats sont tout simplement incroyables.

Comment ça se passe ? plusieurs possibilités

Vous avez un jardin, mais il est très peu ou pas du tout utilisé…je peux vous aider à le remettre en lumière et à l’adapter en valorisant l’existant pour de futures activités

Vous n’avez pas encore de jardin … c’est peut être le moment d’en créer un. Je peux vous accompagner dans cette démarche, en fonction de votre projet.

– Vous n’avez pas de jardin, mais une terrasse ou un patio … cela peut être très bien pour commencer, c’est un bon début.

 L’animation d’ateliers a lieu en petit groupe ou plus important (maxi 10 pers) selon les objectifs thérapeutiques définis, validés avec l’équipe pluridisciplinaire, en fonction des troubles des personnes

– Atelier de 45 et 60 minutes selon la fatigue et  besoin de concentration des personnes
– séances préconisées : une fois par semaine,  pour un résultat significatif
– Présence d’un soignant fortement recommandée pour le bon déroulé et la sécurité de tous.
– Ateliers adaptés en fonction des retours des participants, de la vie du jardin, de la saison, de la météo et autres aléas

A qui s’adresse ces ateliers ?

A tout type de personnes fragilisées par la vie ou la maladie. Adultes ou enfants, dans tous types de lieux accueillant ce public

Dans les hôpitaux. Notamment dans des services de psychiatrie, de pédopsychiatrie, de trouble de l’oralité, de cancérologie, de gérontologie, d’addictologie .
– Dans les centres médicaux et paramédicaux
Dans des établissements ou services sociaux ou médico-sociaux pour les personnes porteuses d’un handicap, dépendantes ou pas, atteintes de troubles du spectre autistique
Dans les EHPAD, pour les plus âgés dépendants et notamment pour ceux atteints de troubles neurodégénératifs comme la maladie d’Alzheimer ou Parkinson …
Dans les centres de détention pour les personnes détenues et pour le personnel
Dans les centres de réinsertion pour les personnes en situation d’exclusion sociale
Dans des écoles maternelles, primaires ou collèges et dans les IME

Pour les associations œuvrant dans le domaine de la santé et de la sensibilisation à l’environnement
Pour les institutions publiques et les entreprises soucieuses du bien-être de leurs employés

Quelques exemples de bienfaits apportés par ces séances …

– Augmentation du lien social, des échanges entre les personnes soignants et soignées
– Baisse sensible des prises médicamenteuses, donc baisse des coûts  qui y sont liés
– Favorisation des expressions verbales ou non verbales
– Amélioration de la qualité du sommeil
– Retour de la motivation, de l’estime de soi
– Développement du mieux-être chez les résidents, patients mais aussi chez l’ensemble des personnes en contact, soignants et familles…

La présence d’un jardin améliore aussi la qualité de vie au travail de vos équipes interdisciplinaires médicales et administratives et des familles accueillies dans tous ces moments difficiles qu’elles vivent et partagent au quotidien.

La nature prend soin de nous et soigne nos vulnérabilités.
« Nous sommes des êtres de Nature, sa fréquentation est bénéfique pour notre santé.
Plus notre environnement est vert et plus nous nous y connectons, plus nous augmentons nos chances d’être en bonne santé physique, psychique, sociale et cognitive.
Et plus nous favorisons notre qualité de vie. »

France Criou-Pringuey, médecin et paysagiste – Consultante – Conception de jardins thérapeutiques et programme d’Hortithérapie pour les professionnels et les particuliers

Elles parlent de moi …

Témoignage de la Psychologue d’un Ehpad

Je soussignée, Pauline T, Psychologue de l’Ehpad SH atteste par la présente de l’excellent stage réalisé par Mme Christine Butin.
Celle-ci a réalisé un stage d’une durée de 6 mois en 2018 dans notre établissement.
Elle a su très rapidement trouver sa place au sein d’une équipe pluridisciplinaire variée, et auprès de résidents souffrants de pathologies très diverses.
Elle a mené à bien son projet axé sur l’aménagement et l’investissement des espaces extérieurs de l’Ehpad, et l’hortithérapie par le biais d’ateliers thérapeutiques avec les résidents.
Celle-ci a fait preuve d’un grand investissement, de motivation, de dynamisme, d’optimisme, d’empathie, de discrétion, tant auprès des résidents et de leurs familles, que des membres du personnel.
Mme Butin a été un véritable atout dans notre établissement.

Mme Pauline T

Témoignage de la fille d’une résidente d’Ehpad.

Je souhaite témoigner ma reconnaissance envers Mme Christine Butin, qui a su, lors de son passage à l’ Ehpad, apporter un souffle nouveau, grâce au « projet Jardin ».
En effet les résidents ont participé concrètement et selon leurs possibilités à l’amélioration de leur cadre de vie.

Ma mère, actuellement en unité protégée a visiblement pris plaisir à transplanter des jeunes plants dans des bacs en hauteur spécialement conçus, sur la terrasse d’une autre unités protégée.

Lors de nos sorties dans le jardin, elle prenait un plus grand intérêt à observer la croissance et la transformation des légumes et des fleurs au fil des semaines.

Les espaces verts, avec son potager, ses plantes ornementales et de nombreuses potées fleuries ou bacs, sont devenus des lieux de promenade plus fréquentés.

Les résidents suivaient ainsi les progrès de leurs plantations.
La plupart avaient réussi à s’investir et à s’approprier ce projet grâce au talent et à la bienveillance de Mme Christine Butin

Mme Laurence C

Les ateliers en images

Prêt à m’accompagner au jardin ?